Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 18:05



Ce cru bourgeois est ouvert dans la joie du Nouvel An. Et c'est peut être là où blesse le bât. Une aération minimale et un milésime mauvais peuvent laisser au demeurant craindre le pire. Mais le vin est déjà évolué et a tué son acidité durant cette période de garde en bouteille. Ainsi, on se retrouve avec un cru en phase tertiaire somme toute plutôt agréable. Même si sur cette bouteille en particulier, je n'ai pas vraiment retrouvé mes marques. Cela permet de confirmer:

1) que toutes les bouteilles ne se ressemblent pas (pour le contenant)
2) que la circonstance de la dégustation influe sur le goût du vin.


Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 17:59
Belle couleur de lingot d'or pour ce vin qui confirme son gras et sa teneur substantielle en sucre sur des notes épanouies de fruits charnus à chair blanche type abricot. Un bon vin, à condition d'être prévenu de son moelleux relatif.
Repost 0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 18:52
Ce Chambolle-Mussigny VV montre à l'oeil des signes d'évolution. Cependant au nez, les épices, le clou de girofle détecté par mon frère et les petits fruits rouges sont repris dans une bouche de bon aloi. avec de la chaleur et de la douceur. La finale est correcte. Un vin agréable qu'on peut boire.

Quatre ans encore de garde serait un grand maximum.
Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 21:48
La nouvelle est toute fraîche:

C'est à Voegtlinshoffen, petit village très viticole (Haut-Rhin), que le projet     « Loisium Alsace » verra le jour.  Près de 10 000m² seront dédiés à l'accueil, à l'hébergement  et à la vinothérapie par le raisin blanc a l'instar de ce qui se fait dans le Bordelais avec le vin rouge.

Ce sont des investisseurs autrichiens qui portent cet important projet appelé à un rayonnement international.

Près de deux hectares de terrain sur le site de Marbach dans l'écrin d'une abbaye seront consacrés à ce projet conduit avec la bénédiction du maire J. Cattin.

 

Une belle source complémentaire pour  le vin d'Alsace.


Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 08:51
Bu à la suite d'un exubérant 2006 carafé deux heures, ce 1999 trouve son chemin dans la sagesse et les arômes tertiaires de sous-bois développés. Mon avis est qu'il est à boire car le fruité s'est assez dissipé.

 Ce sont deux styles qui s'opposent forcément. entre un 2006 tout en puissance et en fruit et un 1999 dont la puissance est encore estimable mais la charpente rongée par les années.



Bon choix, pour un excellent civet de biche !
Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 08:49
Encore un petit détour vers un alcool dit "fort". Celui-ci est un nectar couleur acajou en réalité car ses notes de fleurs, de bois n'ont rien de trop fort.

Repost 0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 21:18
Invité chez Régis & Sandra, nous goûtons un Quart de Chaume, 2005, Domaine Gaudard très agréable: Il est plus équilibré que le Bise, bien moins lourd et aux notes d'oranges nuancées. Les circonstances de dégustation ne sont malheureusement pas optimales et je ne peux pas en dire beaucoup plus. Mais il a réellement une belle matière et nous satisfait pleinement. Je ne mets pas la photo car elle est ratée :)

Repost 0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 14:47
Il reste une foie gras entier de canard qui a survécu à la période pleine des fêtes. L'occasion de terminer ce Jurançon Château Jolys, cuvée Jean, Les Trilles, 1999. D'une couleur vieil or, son nez est plein de tendresse comme du reste la bouche dont l'orange amère, l'écorce et tout une déclinaison sur la clémentine/mandarine nous laisse heureux car d'un bel équilibre jusqu'à la finale. Un bon Jurançon.

Repost 0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 10:22
Mon frère m'offre une drôle de bouteille "private preserve", procédé suisse (sans doute un gage de sérieux !) qui permet d'injecter une dose d'azote dans le vin déjà ouvert afin de parer à son oxydation...

Cela marche aussi pour les eaux-de-vie (sic).

Quelqu'un connaît ce système ?

Je pense que cela peut marcher surtout que c'est commercialisé en France par un caviste alsacien.
Repost 0
Published by Philton
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 21:20

L'accord avec un blanc peut sembler évident. La présence de la truffe est plaisante dans ce produit laitier.

Le vieux Gouda était aussi fort sympathique.

Et voilà une photo de cet extraordinaire foie gras d'oie fermier:



Mention pour le crémant Prestige de Bestheim: Fines bulles, mousse persistante, nez délicat tout comme le vin qui est tout en finesse et délicatesse. La finale est agréablement acidulée et d'une belle longueur. Un très bon crémant d'Alsace au niveau de quelques champagne !

 



Repost 0