Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:21
Belle couleur dorée pour ce pinot gris peu expressif (peut être un peu trop frais?). Puis la dégustation dévoile un vin de belle vinification avec un fruité important entre agrumes et fruits jaunes (type abricot, mirabelle), sans doute des notes florales...Il a une petite pointe d'acidité finale très agréable et de manière générale, ce côté domine et je le trouve très plaisant.


Pinot Gris 2004 "Marnes & Calcaires", caves de Turckheim.
Repost 0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:17
Merci à Christian pour l'invitation à l'issue des voeux du maire !

Voici ce Gewurztraminer ZIMMERMANN d'Orschwiller 2003: d'un style très classique un peu à l'ancienne, le milieu de bouche est enveloppant de litchee, c'est impressionnant.

L'autre Gewurztraminer MISCHLER, Bennwihr, Vendanges Tardives 1994, a malheureusement un défaut de style "goût de médicament"...

Repost 0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:05
Joli nom pour ce Gewurz de Beblenheim expressif à l'oeil, au nez et en bouche. On l'apprécie avec une matière bien concentrée. Sphérique, il reste malgré tout bien équilibré. Ce vin m'a vraiment bien plu.
Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 15:00
En biodynamie et bio tout court, JOsmeyer propose ici une belle démonstration du Riesling sec.

De cette robe jaune claire, on découvre un nez discret et pour cause: c'est en bouche que vous parle une minéralité construite sur une rigueur monumentale et verticale, sans céder un seul millimètre ! Silex, quand tu nous tiens ! Un beau vin pour peu qu'on les aime campé comme la flèche de la cathédrale de Strasbourg ! Mais on ne fera pas une grimace de gargouille en le dégustant.

Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 14:59
Eh bien voilà un Riesling un tantinet sucraillon et quoi d'autre ? Pas grand chose...Circulez !
Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 14:57
Voici un Pinot Auxerrois fringuant, de sa robe jaune claire à sa bouche vive, fraîche, aux notes végétales et florales. Il peut tranquillement se substituer à quelque Riesling pour un repas !

Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 11:57
La couleur est déjà évoulée, au nez les petits fruits rouges galopent et se confirment dans une bouche un peu diluée. Je dénote un peu de vieille prune, de kirsch comme dans un vieux Châteauneuf du Pape, la puissance en moins. Bon ce n'était sans doute pas un Grand vin de Bordeaux, comme c'est pourtant écrit sur l'étiquette ! (second degré, évidemment !).



Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 11:51
Il présente bien ce tokay (oui je continue à dire Tokay...Je sais.) avec un bon équilibre, un fruité honnête il accompagne très bien notre méli mélo de crevettes. D'ailleurs la bouteille est rapidement éclusée que je n'ai pas le temps d'en faire une photo. Mais l'étiquette est sensiblement la même que celle du VT bouchonné !
Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 11:48
Il semblait bien partir mais le bouchon a pris le dessus et de plus en plus au fur et à mesure de l'aération. Dommage !

Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 18:05



Ce cru bourgeois est ouvert dans la joie du Nouvel An. Et c'est peut être là où blesse le bât. Une aération minimale et un milésime mauvais peuvent laisser au demeurant craindre le pire. Mais le vin est déjà évolué et a tué son acidité durant cette période de garde en bouteille. Ainsi, on se retrouve avec un cru en phase tertiaire somme toute plutôt agréable. Même si sur cette bouteille en particulier, je n'ai pas vraiment retrouvé mes marques. Cela permet de confirmer:

1) que toutes les bouteilles ne se ressemblent pas (pour le contenant)
2) que la circonstance de la dégustation influe sur le goût du vin.


Repost 0