Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 18:49
pétrus
pétrus

Un fidèle lecteur du blog mapassionduvin a eu la gentillesse de partager sa dégustation de ce superbe Pétrus dans un non moins superbe millésime. Voilà ses commentaires "Je sentais humus, sous bois, tabac (ou boite à tabac). la couleur est encore rubis. Il n'est pas décrit comme une très bonne année mais je le voyais bien carafé et avec encore un potentiel de vieillissement."

En effet, il aurait été possible de prendre le risque de le carafer. Par contre, je crois que c'est un bon millésime chez Pétrus presque au même titre que 1982 ?


Merci encore pour ce partage d'exception !

pétrus 1981

pétrus 1981

bouchon pétrus pomerol bordeaux

bouchon pétrus pomerol bordeaux

Repost 0
Published by Philton
commenter cet article
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 10:15

Dégustation à suivre: Rabaud-Promis, Sauternes, 1er Cru: 1988:

 

 

 

Et Jacques Boyd Margaux, 2004:

sauternes rabaud promis 1988

sauternes rabaud promis 1988

Margaux Boyd, 2004 Bordeaux

Margaux Boyd, 2004 Bordeaux

Repost 0
Published by Philton
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 21:13
De cette bouteille bleue exceptionnelle ressort un nectar atypique toujours brillant et qui prête le flanc au temps comme un navire au long cours à la tempête !

Ce Tokay élevé en fût de chêne est en bouche gras et en réalité laiteux avec la vanille qui lui donne un caractère tout à fait marqué et ample. Les fruits jaunes sont là aussi mais prennent les notes du bois. Etonnant, toujours.
Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 21:11
De son apparence sombre ne transparaît aucunement les 9 ans de ce vin au nez poivré et de cassis. En bouche,  c'est du poivre rouge, des épices en rang serrés qui se développent si j'ose dire car le vin semble encore pouvoir bien prendre quelques années pour s'épanouir. Bien entendu.

Les batteries de l'APN m'ont lâché, pas de photos donc :(-
Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 08:25
Voilà un "truc" bu dans un quatre étoiles crétois...dont la clientèle est composée à 60% de russes. Pas de lien de cause à effet sans doute mais ce Spumente me semble déjà suspect rien qu'avec son nom "Château d'Or"...C'est boucle d'or version pierres de taille, ce sont les paillettes surtout d'une étiquette au douteux marketing tout droit sorti de l'imagination sirupeuse d'une jeune femme aux cheveux d'or et à l'imagination invertébrée.

Bref, le breuvage a une couleur clair et en bouche, c'est l'horreur totale: impossible à boire. En effet on remarque un léger goût de poire, bien écoeurant avec une bulle grossière !

Le summum c'est que le lendemain, ce Spumente est servi...au petit-déjeuner avec un saumon rose fluo...Mais le pire c'est que des clients se servent des coupes de ce breuvage à rabord...Je ne juge pas mais quand même, des choses me dépassent !

C'est déjà beaucoup de littérature (sic) pour une bouteille aussi infâme.

Repost 0
Published by Philton - dans Restaurants etc.
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 07:19
Ce Sylvaner offre un fruité sur la poire en bouche et un nez plutôt discret. Il est sphérique et plombe rapidement le palais par son côté étonnament sucreux alors qu'on attend d'un Sylvaner de base qu'il soit sec et nerveux.  Je suis donc un peu étonné mais à ce prix, on ne va pas faire le difficile (payé 2,50€). Sur le col on peut lire: 28.03.2009. Date de mise en bouteille ?

Ps: pas de photo, tout le monde connaît la sensuelle Anne B qui déguste son verre de blanc :)
Repost 0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 07:08
Rosso di Montalcino DOC – 2005 – La Palazetta – Flavo Fanti

Etiquette : Presque sobre, un peu roccoco mais tellement italienne.

 Robe : rubis

Nez : alcooleux, boisé, vanille, typé cabernet sauvignon mais c'est du Sangiovese?

Bouche : Sans aération: l’attaque est ample, des notes de cacao, de torréfaction voire de truffe laissent la place à des fruits rouges avec de chaleur et une pointe acide si typique du terroir. Mais cette acidité  laisseaussi à penser que ce vin est fait pour être encore garder quelques années. Le bois est (déjà) bien intégré, sans doute pas d’élevage en fût neuf.



Regoûtée le soir, avec tomates, jambon de parme et mozza: quel régal :! Le reliquat de la bouteille ne fera pas long feu et ma compagne en raffole !

L’acidité s’est atténuée (oxygénation ou en raison des tomates ?) au profit des fruits rouges comme la cerise griotte. Il s’est ouvert et le milieu de bouche possède une vraie complexité. Un vin intéressant qui mérite encore une garde plus ou moins conséquente (2 à 10 ans) en fonction du résultat qu'on attend. Le prix de 15,50€ est justifié.

 On peut trouver ce vin italien de belle tenue sur vin-malin.fr
Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 20:41
Je n'ai pas aimé ce crémant Ch. WANTZ (Dambach la Ville de mémoire) sélection  Carte noire: si la bulle est fine, le vin est acide et manque de corps. Parfait pour un kir, en somme !
Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 08:31
Toujours en Italie, je goûte ce Rue 1996: une plante médicinale amère mais en l'occurence le sucre semble avoir été ajouté. Cela se goûte très bien. Tout comme cette grappa où l'on a ajouté de la rhubarbe, de l'aspérule et les autres plantes mentionnées sur l'étiquette.

Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 22:16
J'ai trouvé l'adage suivant sur un blog canadien que je ne connaissais pas et que j'ai trouvé amusant, je vous le fait donc partager :

"Si tu choisis l'incinération, sache que ce sera ta dernière cuite; tandis qu'enterré, tu auras toujours une chance d'avoir un petit vers dans le nez"
Repost 0