Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 21:00


Voici encore un rosé alsacien qui offre une belle petite complexité. De l'alcool, il y en a sans aucun doute. Cela lui permet d'offrir le cortège chéri du rosé: framboise notamment mais rose aussi et divers petits fruits rouges avec une longueur non négligeable par rapport à d'autres crus. Et n'ayons pas peur de dire qu'en 2009, on peut boire du bon rosé en Alsace en témoigne ce vin.A l’aveugle, je ne suis pas sûr qu’il se démarque tant que cela de certains Provence...Si j'avais la foi médiatique, je dirai que c'est bien entendu un effet immédiat du réchauffement climatique.

Mais en réalité, il ne s'agit que des progrès technique d'une vinification(?) aboutie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Phil 15/06/2009 22:00

J'ai bien mis que la vinification n'est pas une réalité pour le rosé. Et il vrai que le rosé te fait bondir, mais voici 25 ans, le pinot noir ETAIT rosé littéralement. Or donc, le rouge vint à la mode et on décida donc de concentrer le PN. Maintenant le rosé revient en force et retour en arrière mais en combinaison avec des PN réel.

EricL 15/06/2009 21:31

hum...le Pinot Noir en Alsace : Quand il est sur-cultivé, c'est à dire à plus de 50 hecto / hectares, et surtout quand il est planté sur un terroir inadéquat pour ce cépage exigeant, ce qui est le cas de 75% des PN d'Alsace au bas mot, alors on fait des rosés d'Alsace dénommés traditionnellement rouge d'Alsace, ou encore Pinot Noir traditionnel d'Alsace, acvec en effet ce côté grenadine chimique qui est le point commun avec les rosés du Sud. Sauf que par chez nous, on n'est pas olbiés de faire chaque année dans la même nuance de teinte de rosé, ce qui évite d'ajouter du blanc ou du rouge pour obtenir exactement la couleur prescrite.

EricL 15/06/2009 21:27

Dis-nous que sous-entends-tu par "les progrès techniques d'une vinification aboutie ?" ...???