Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 22:17


Brassage de printemps

Un brassage 100% artisanal !

En ce jeudi de l’Ascension, les membres de l’association « l’abreuvoir » qui regroupe des amateurs de bière organisaient dans une cave de Breitenbach un brassage de bière printanière.

L’association a été créée en 2006 par Hervé Bessot, Laurent Mourot et André Kammerer. L’aventure commence avec l’envie de créer son propre breuvage malté. C’est la baignoire de Laurent qui inaugure les premières mixtures. « Très vite, le besoin d’augmenter en volume a nécessité la création de l’association afin d’avoir un cadre légal pour cette activité » se souvient Hervé.  L’activité reste discrète puisque l’idée n’est pas la commercialisation du breuvage mais plutôt le plaisir de le fabriquer pour un cercle restreint d’adhérents et d’amateurs de micro-brasserie. L’association produit bon an mal an 5000 litres de bière. « L’objectif n’est pas la productivité ou la quantité mais le seul plaisir de créer » indique Laurent. « Ce qui nous motive avant tout, c’est la curiosité et la passion de créer nos propres breuvages selon nos envies et nos goûts » souligne Hervé. Tous les membres ont une activité professionnelle  « pour nous nourrir et cette passion pour nous désaltérer » plaisante Hervé.

Excellente "steam beer"

Sur le pont depuis 6h du matin, c’est vers 18h que la journée de travail s’achèvera. Dans la petite cave surchauffée, André tourne à l’aide du fourquet le mélange d’eau chaude et de blé malté. « C’est très précis le mélange doit être porté à 50 puis 60 et 77°c » explique André qui transpire dans la fournaise que dégage le fût. Les deux cousins sont venus donner un coup de main et versent le précieux mélange de graines maltées dans le brassin à l’aide de petites pelles. C’est le coeur de l’opération. « Pour un litre de bière, il faut 8 litres d’eau chaude, 300 grammes de blé malté, seulement deux grammes de houblon et un soupçon de levure » décrit Hervé. Le houblon va conférer l’amertume à la bière. Cette recette originale est concoctée à partir de différents mélanges de grains plus ou moins foncés. Le « black » donnera de la bière brune ou noire. « Nous créons nos propres recettes ou nous inspirons des nombreuses recettes existantes » précise Laurent qui élabore les quantités à l’aide d’un micro-ordinateur. Aujourd’hui c’est une « pique-nique ale » et une blonde plus classique qui sont brassées. La « steam beer » issue d’une recette américaine est particulièrement désaltérante. L’association dispose d’un petit moulin pour broyer directement le houblon. D’aspect vert et à l’odeur très vive, l’ingrédient est un peu à la bière ce que sel et poivre sont à la cuisine. Après la cuisson on se débarrasse du « desch » (la partie solide qui sera donnée à manger au bétail) et on met le moût (le liquide) en bouteille. On ajoute un peu de sucre pour favoriser la fermentation qui se fait aux alentours de 20°c. C’est à ce moment aussi qu’apparaîssent les bulles, de manière naturelle. Après 15 jours de repos, la bière est prête à être consommée, avec la plus grande modération qui sied à tout amateur. L’association est parfois présente aux manifestations locales dans le Val de Villé. Contact : contact.abreuvoir@tele2.fr
Ph.Grussenmeyer (c) DNA 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Philton
commenter cet article

commentaires