Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 21:20
ce Bordeaux Médoc Laforest 1985, avec son nez de myrtilles prononcé et une bouche du même accabit qui évolue vers le cassis et la groseille, la matière s'estompe relativement vite et est devenue faible avec le temps. Mais ce vin sans prétention, je pense (en tout cas il ne semble plus exister ?) s'en sort bien surtout que le bouchon était en mauvais état. Un carafage a été nécessaire.

Certes avec le coeur de filet de boeuf, sa tranche de foie gras poelé et ses morilles, le Pessac Léognan Château Olivier 1994 GCC offre une prestance meilleure en vertu de ses accords empyreumathiques et notamment ses notes de cacao.



Une vue du 1985 carafé et du plat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philton - dans Restaurants etc.
commenter cet article

commentaires