Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 15:51

Voilà un titre faussement provocateur !

Pourquoi vouloir toujours les opposer ? Cependant, j’ai pu goûter un crémant d’Alsace de chez EGGENSPIELER (Scherwiller) à base de riesling majoritaire et de pinot blanc et auxerrois.

Il faut admettre qu’à l’aveugle j’aurai pu le prendre pour un champagne ce qui fut le cas d’un convive.

Au service, sa mousse et ses bulles de très belle tenue laissent ensuite la place à un vin d’un fruité prononcé mais tout en restant sec et très nerveux.

Le dosage semble très réduit ce qui plaît plus ou moins. Personnellement, j’aime les zéro dosage. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un " zéro dosage " mais c'est à vérifier auprès du viticulteur.

J’ai vraiment été séduit par ce crémant comme la majorité des convives. A tel point que suit un champagne Perrard Millésimé 2002 dégusté quelques mois auparavant, il était très bien. Mais après ce crémant, je l’ai trouvé un peu sur la réserve. Cependant, sa complexité restait supérieure, mais il était comme éteint par son vigoureux prédécesseur alsacien.











Le choix d'un étiquetage sobre a été fait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires